Guerre

From March of History
Jump to: navigation, search

Définition

Une guerre est un état diplomatique permettant à chacun des belligérants de pénétrer sur le territoire de l'autre, de s'y livrer à des pillages, d'affronter les armées des belligérants, d'assiéger et de prendre des villes.

Période de grâce

Par exception, juste après une déclaration de guerre, une période de trois mois est qualifiée de période de grâce. Durant cette période, tous les effets militaires de la déclaration de guerre sont suspendus, c'est-à-dire qu'aucun des belligérants ne peut ni attaquer ni pénétrer le territoire ennemi.

Déclarer la guerre

Une déclaration de guerre standard coûte un Point Politique. Lors d'une déclaration de guerre, le déclarant doit préciser ses buts de guerre. Néanmoins, si un traité de paix (peu importe le contexte du traité de paix) a été signé il y a moins de dix ans entre les deux familles impliquées, la déclaration de guerre sera affectée d'un surcoût de 1 PP.

Remarque:

  • Un chef de famille mineur ne peut pas déclarer une guerre. Il peut cependant en rejoindre une.
  • On ne peut déclarer une guerre avant la 8ème année de jeu, soit 1107 pour les parties commençant en 1100.

Guerre de vassalisation

Lors d'une guerre de vassalisation, le déclarant réclame qu'un titre porté la famille adverse doit être vassal d'un titre qu'il possède en propre.

Il faut noter qu'une guerre de vassalisation n'a pour but que de vassaliser et non pas de conquérir. Lors de la déclaration de guerre, un traité automatique est crée proposant à l'attaqué, la paix, la vassalisation d'un ou deux territoires et la remise d'une somme augmentant de 1000 livres à chaque année.

Ainsi, lorsque qu'une Maison a conquit plusieurs territoires ennemis durant une guerre de vassalisation, si la Maison ennemie signe le traité de paix, celle-ci récupère l'intégralité de ses territoires dont elle possède le titre.

Guerre de reconquête

Lors d'une guerre de reconquête, le déclarant réclame le contrôle de jure et de facto d'une ville qu'il revendique du fait d'un titre qu'il possède.

Guerre de félonie

Un suzerain peut châtier un vassal félon. Il lui déclare la guerre sur le(s) titre(s) pour le(s)quel(s) le félon était son vassal et, en cas de victoire, il récupère les territoires ainsi revendiqués.

La signature du traité de reddition par le félon ne fait pas de lui le vassal du vainqueur, puisque les titres félons —et donc revendiqués— vont à son ancien suzerain.

Une nouvelle guerre de vassalisation sera possible une fois la trêve du traité de paix finie.

Guerre de dévolution

Ce type de guerre n'a, au 6 février 2015, pas encore été codé.

Guerre et alliance

Il est possible (voire souhaitable) d'impliquer des alliés dans les guerres. Pour ce faire, il faut passer par le menu stratégie, onglet les puissances, chercher sa famille, et là cliquer dans le sous-menu "alliés" pour inviter les alliés que l'on souhaite voir s'impliquer. Il peut s'agir de suzerains, de vassaux, ou de simples alliés matrimoniaux.

Pour rejoindre la guerre, un allié invité doit se rendre dans l'onglet guerre, sélectionner la guerre en question, et choisir le camp de son allié.

Il n'est par contre pas possible de rejoindre une guerre si dans le camp ennemi se trouve une famille avec laquelle un traité de paix est encore valide.

Comment terminer une guerre

Une guerre ne peut se terminer que par un traité comportant une clause de paix. Ce traité peut être librement écrit par l'un des deux belligérants, ou bien il peut s'agir d'un traité automatique.

En effet, lors d'une déclaration de guerre, deux traités sont automatiquement générés et ne peuvent être annulés ou modifiés. Le premier traité est un traité conforme aux buts de guerre de l'assaillant. Le deuxième traité est un traité de retour au statu quo ante. Le premier traité peut donc être considéré comme un traité-type correspondant à la victoire de l'assaillant, et le deuxième à une victoire du défenseur. Dans les deux cas, une pénalité financière est prévue pour le perdant, qui augmente avec le temps (démarre à 0 +1000 par ans pour le défenseur, et démarre à 2000 +2000 par ans pour l'assaillant).